jeudi 14 janvier 2016 | By: Dorian Lake

Mon Top 3 des Jeux Vidéos de tous les Temps

Une liste des trois films qui m’ont le plus marqué s’était déjà invitée sur mon blog et vous avait plue, si je considère le nombre de vue. On va donc continuer dans la lignée avec les trois jeux vidéo qui m’ont le plus marqué et que je considère comme des All Time Favourites. Choix difficile s’il en est !

Final Fantasy VII
S’il ne devait en rester qu’un, ce serait celui-là. J’ai beaucoup aimé le VI et le VIII également, pour des raisons différentes, mais le septième opus est celui qui m’a le plus marqué. Peut-être qu'étant le premier jeu de rôle auquel j’ai eu l’occasion de jouer, je suis biaisé, mais a n'explique pas tout.

Quand il est sorti en 1997, c’était l’un des plus beaux jeux sur le marché. Aujourd’hui, il a pas mal vieilli et risque fort de gêner les nouveaux joueurs potentiels, surtout ceux qui n’ont pas connu les jeux vidéo dans ces années-là. Mais, bonne nouvelle, Square-Enix prépare un remake pour 2017 en haute définition, qui a l’air magnifique.

Côté scénario, on se retrouve au sein d’un groupe de terroristes écologiques qui s’en prennent à la corporation qui domine et exploite le monde, dans une ambiance cyberpunk. Le héros est d’ailleurs un ancien membre du SOLDAT, le corps d’élite de cette corporation.

Les personnages sont intéressants, avec des passés torturés que l’on explore avec intérêt. Les némésis sont absolument grandiose, notamment Sephiroth, qui m’a davantage marqué dans ma jeunesse qu’un Vador. Le triste et le drôle se côtoient, tout comme l’épique et la réflexion. Le jeu est profond dans ses thématiques et pose des questions sur l’éthique ou le fanatisme.

Plusieurs jeux sont sortis pour poursuivre l’histoire, tout comme un film d’animation très beau. Mais jamais ils ne retrouvent la fibre du jeu initial et finalement on peut aisément s’en passer. J’irais jusque dire que c’est triste pour les créateurs, car depuis FF7 ils ont fait jeu sur jeu, mais tout parait fade en comparaison.

En conclusion, si vous n’y avez jamais joué et n’êtes pas rebutés par le old school et les graphismes à l’ancienne, je vous le conseille de vive encre. Sinon, attendez deux ou trois ans le Remake qui pour l’instant promet beaucoup.


Vampire la mascarade : Bloodlines

Tiré du jeu de rôle papier du même nom, ce jeu est le dernier de Troika Games, studio talentueux mais qui n’a jamais beaucoup vendu. Triste monde.

Bref, il s’agit d’un jeu de rôle à la première personne, un peu comme Fallout 3 ou Skyrim, dans un Los Angeles contemporain et horrifique. Vous incarnez un tout jeune vampire et vous retrouvez projeté de plein pied dans des intrigues politiques entre anciens.

L’ambiance est sombre, les dialogues sont mordants et les quêtes secondaires peuvent très vite se révéler gores. Les quêtes, qui sont le cœur des RPG, sont ici riches et dérangeantes, bien plus que dans la plupart des autres jeux. Les personnages secondaires sont complétement déviants, entre les cannibales, les schizophrènes, les anarchistes et les sirènes, la galerie est tout simplement magnifique. Même la fausse radio est excellente, la voix de Deb vous suivant tout au long de l’aventure, totalement accessoire mais tellement indispensable.

Autre point, vous avez le choix de l’approche : tout en discrétion ? Toutes griffes dehors ? Par la séduction ? Les chemins sont viables et les quêtes peuvent généralement se résoudre de plusieurs manières.

Si vous connaissez l’univers, sachez que c’est une représentation fidèle et géniale de l’univers du jeu, bien meilleure que ce que j’ai pu moi-même maîtriser par le passé ou que les parties auxquelles j’ai pu jouer.

Par contre, sachez que les graphismes sont moches aujourd’hui et qu’il faudra installer quelques patchs pour y jouer correctement (j’ignore s’ils sont de base sur la version Steam qui est sortie récemment). Mais si vous pouvez dépasser ces quelques problèmes, l’aventure est génialissime.


Deadly Premonitions

Un autre jeu tout moche, mais tout génial. Pourtant je vous assure: malgré cette liste un peu oldy, je suis en général attaché aux graphismes du jeu et à la modernité. Mais, chose drôle, les jeux qui me marquent le plus ne sont que rarement des perles techniques.

Deadly Premonitions donc, jeu japonais inspiré de Twin Peaks, est un cas à part dans le paysage vidéoludique. Tout d’abord il est techniquement à la ramasse, du genre vraiment moche. Et puis, le gameplay est absolument raté. Il y a des phases de tir, mais elles ne servent à rien, ne font pas peur et n’ont pas d’intensité. On croirait presque que le créateur a été obligé de les inclure dans son jeu d’aventure pour mieux vendre. Le résultat n’est pas fameux. Je ne parle même pas de la conduite : c’est plus mauvais que GTA premier du nom. On ne sait jamais où on va (le GPS est une cata totale), les voitures vont lentement, sont peu maniables et vous donnent des migraines. Vraiment, c’est un ratage absolu qui peut dégoûter du jeu.

Alors pourquoi ce jeu est-il génial ? Il nous propose de résoudre des crimes en série dans une petite ville des États-Unis. Vous incarnez un agent du FBI directement inspiré de Twin Peaks, amoureux du café, aimable et qui parle à un ami imaginaire. Et l’ami imaginaire, c’est le joueur, ce qui brise le 4ème mur et vous inclut de facto dans l’histoire. Les personnages de la petite ville sont tous gentiment bizarres, mais avec des placards remplis de cadavres. Vous parlerez café (obsession du café) et cuisine avec des tueurs pathologiques.

Plus vous creusez, en parlant aux gens et en avançant l’enquête, plus les secrets et les déviances se dévoilent. L’illusion de la normalité se déchire petit à petit, à mesure que l’esprit de notre enquêteur sombre dans la folie. L’enquête prend une tournure effrayante et ne laisse pas indemne. La narration est ainsi impeccable, le scenario est tordu mais se comprend à la fin et les personnages secondaires sont géniaux.

Un hommage à Twin Peaks, vraiment, mais pas un vulgaire plagiat. Deadly Demonitions est une perle cachée dans une huitre très moche, une œuvre de maître que l’on aurait mal encadrée.

Bonus: Game of Thrones du studio Cyanide. Comme j’avais déjà fait la critique il y a quelques temps sur la Fnac, je vous la remets ici :

Commençons pas les défauts de ce jeu, car il y'en a malheureusement. Visuellement c'est daté, les animations ne sont pas merveilleuses mais les visages des protagonistes et de nombreux pnjs affichent des sales tronches très expressives. Donc oui, amateurs de fps dernière génération passez votre chemin: l'artistique est là, la technique moins.De même, le gameplay est plutôt moyen. Il n'est pas mauvais, ressemblant plus à un rpg classique qu'à un Witcher ou un Dragon Age. Bref, rien de palpitant, mais pas de quoi porter plainte non plus.

Alors pourquoi je l'aime ? Grand amateur du cycle de George Martin, j'ai pris énormément de plaisir à découvrir l'histoire et les protagonistes. Le jeu est fidèle à la vision de Martin, sombre et dénué de manichéisme. Cela se sent dans le choix des dialogues, qui sont souvent cyniques et toujours très bien écrits (en VO les voix sont très justes, je ne connais pas la VF.) D'ailleurs, vous aurez souvent des choix moraux à faire, en général entre le mal et le pire. Les rebondissements sont crédibles, bien sentis. C'est pour ma part un véritable coup de cœur. Cela dit, on aime ou on n'aime pas, il n'y aura que peu de milieu.Un grand jeu, auquel je souhaite de trouver son public: il le mérite.


En conclusion, beaucoup de RPG et de jeux narratifs et, surtout, beaucoup d’oublis. Des jeux comme Shenmue, Heavy Rain ou Rome Total War m’ont plus que marqué également. Je pourrais aussi citer Gone Home ou The Walking Dead, voire Blade Runner, Bioshock ou Fallout mais la liste deviendrait sacrément longue. Et surtout, pourrais-je alors oublier Skyrim, Dark Souls ou Mass Effect ? Puis, si vous êtes 2, entre potes ou en couple, l'excellent Divinity Original Sin...

Le jeu vidéo regorge de merveilles, peut-être plus encore que les films (de nos jours en tout cas), et en citer trois relève de l’exploit.

Et vous, quels sont vos coups de cœur intemporels ?

4 commentaires:

Crazy a dit…

Je plussoie pour Bloodlines, mais je n'ai jamais joué aux autres ^^

Dorian Lake a dit…

Même la BO est extra dans Bloodlines. J'y ai découvert Chiasm et Genitorturers, que j'écoute encore six ans après.

Anonyme a dit…

Hello,
En fait, le seul jeu que j’aime dans la liste que tu proposes, c’est Final Fantasy VII. Et puis, je joue actuellement à des jeux amusants en compagnie des tout-petits de ma famille, sur le site http://www.prizee.com/ . Franchement, si tu souhaites passer de bonnes soirées familiales, je te conseille cette plateforme. :)
A+

Escrocgriffe a dit…

Je suis un amoureux de Final Fantasy VII, d'ailleurs je ne me suis jamais vraiment remis de la mort de l'un des personnages... (j'avais tout investi sur ce personnage, arrrrgh !). Les deux autres ont l'air terribles. J'adore aussi les Mass Effect, bien sûr :) Si tu n'as jamais essayé, je te recommande chaudement les Baldur's Gate (les vrais, pas ceux adaptés pour les consoles), dotés de scénarios et de voix absolument géniales :)

Enregistrer un commentaire