samedi 18 juin 2016 | By: Dorian Lake

Chronique Ciné - The Neon Demon

Point ciné !

Je suis allé voir The Neon Demon hier, dans une mini salle de Montparnasse, mal insonorisée et avec des voisins qui poussent au crime. Passons.
 
Résumé

Le film parle d'une jeune Top Model qui débarque à LA et découvre le milieu de la mode. Elle y rencontre d'autres mannequins, des photographes et une make-up artist un brin dérangé.

En regardant ce matin, j'ai remarqué qu'il s'agissait du même réalisateur que Drive, vous savez, ce film qu'il parle d'un conducteur de voitures mou du genou (et son acteur pouah pouah pouah), avec des dialogues au ralenti et des courses mortelles d'ennui ? J'aurais su, j'y aurais réfléchi à deux fois...

Mais bon, au moins Drive avait une bonne playlist.
 
Avis

J'attendais pas mal de ce film et j'en suis donc ressorti mitigé. C'est visuellement magnifique. Les jeux de lumières sont splendides, les costumes, le make-up, les couleurs, tout donne une image vive, colorée et morbide à la fois. Sur ce coup, c'est superbe et vaut le coup d’œil. Les musiques ne sont pas marquantes, mais elles collent : ce sont typiquement celles que l'on entendrait dans un défilé.

Les personnages principaux sont intéressants, les actrices jouent très bien, notamment Elle Fanning qui transcende l'écran, aussi bien en biche perdue qu'en prédatrice narcissique.

Mais le tout manque de liant. Des scènes gratuites et tirant en longueur suivent d'autres excellentes, les dialogues sonnent creux et manquent de profondeur, tout comme certains personnages.
J'ai l'impression que le réalisateur a trop compté sur son message et pas assez sur l'intrigue, qui pourtant avait du potentiel. Le film a pour but, si j'ai bien compris, de dénoncer le monde de la mode et la superficialité de notre époque. Pour moi, c'est raté. N'est pas Aronofsky ou Lynch qui veut.

Certaines scènes glauques mettent un peu mal à l'aise, mais d'autres font sourire (ce n'est pas voulu à mon avis). Là encore c'est dommage, car il y avait de l'idée, mais le manque de contexte nuit au film.

En résumé une œuvre un peu surréaliste, une image maîtrisée, une belle vision artistique, mais on reste dans le superficiel et le choquant nous provient plus des rares scènes horrifiques que d'un cheminement des personnages.

Dommage, le film avait du potentiel.