lundi 20 avril 2015 | By: Dorian Lake

L'Auteur - Dorian Lake

J’ai toujours aimé raconter des histoires.

Lorsque j’étais gamin, mon rêve était de devenir écrivain. Je me voyais en nouveau Jack London, arpentant l’Alaska sur un traineau tiré par une meute de chien-loups, écrivant le soir dans une petite cabane au bord de la banquise.

Voyez le genre...
Bien sûr, ça ne s’est pas fait. J’ai toujours su qu’un écrivain ne vivait pas de sa plume et le pragmatique l’a emporté sur le romantique. J’ai choisi une carrière dans des grandes entreprises, à faire un travail que je ne saurais qualifier d’intéressant mais qui, en tout cas assure, un certain confort. 

Cela ne m’a pas empêché d’écrire, principalement sur internet, sur des forums où je rédigeais des histoires en collaboration avec des amis virtuels. Par contre, aucune trace de roman. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais je voyais toujours trop grand, voulant créer des mondes (trop) complexes, dans des histoires (trop) épiques, sur des milliers et des milliers de pages. Cela demande une discipline en béton et je ne suis pas discipliné. Mes ébauches ont fini à la corbeille, effacées, oubliées et jamais elles ne franchiront le seuil d’une mémoire un peu honteuse face à l’horreur que représentaient ces fresques sans queue ni tête.

Le Déclic

C’est début 2015 que j’ai repris l’écriture, sur un coup de tête. Seulement, j’ai décidé de faire une histoire simple et courte, sans prétention, sans fioritures. Une histoire d’aventure classique, teintée de fantasy, sur des héros que je connaissais très bien pour les avoir déjà incarné dans le cadre de jeux de rôle. J’ai écrit la trame, très simple, sur word et je me suis lancé. Et j’ai continué. En trois mois à peine j’ai plus écrit qu’en dix ans.

Ce texte, Isulka la Mageresse, a depuis trouvé le chemin de l’édition, avec une sortie en septembre 2016. J’avais toujours vu l’édition comme la destination d’un voyage, un achèvement et, depuis que j’y suis, je réalise que c’est une fausse représentation. Au contraire, il ne s’agit que du début d’une formidable aventure.
Depuis, j’ai en effet écrit plusieurs nouvelles (dont une sera publiée dans une revue spécialisée), un second tome à mon roman (qui sortira un an plus tard) et même plusieurs épisodes d’un feuilleton littéraire que je diffuse sur Wattpad, une plateforme en ligne. Autant dire qu’après le déclic du premier livre, je me suis montré très productif.

Au-delà de l’écrit, mes textes ont aussi commencé à rencontrer du public et j’ai eu l’occasion de me confronter aux lecteurs et à leurs avis. J’ai aussi fait la rencontre, virtuelle ou non, de beaucoup d’écrivains dont c’était ou non le métier, avec qui les échanges ont été riches et gratifiants. Au final, cette passion m’a totalement pris de cours. Elle ne semble toutefois pas vouée à me quitter de sitôt, si bien que j’ai décidé de m’y consacrer pleinement à partir de 2017.

Qui sait, je finirai peut-être en Alaska, à ce rythme…

Ce blog a pour but de partager mon expérience, à parler de mon ouvrage, à échanger, à enrichir et à partager.

Vous voulez en savoir plus sur mes projets ? C'est par ici !



Dorian Lake

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire