jeudi 25 juin 2015 | By: Dorian Lake

Le Juste Prix pour un livre

Beaucoup d’auteurs aujourd’hui ne passent plus par les maisons d’éditions, que ce soit par choix ou parce que leurs textes ne s’intègrent pas dans les lignes éditoriales des éditeurs. J’envisage, si mon roman est refusé, de me mettre également à l’autoédition.

J’ai donc encore un regard extérieur sur la question et ce sera donc là surtout mon avis de lecteur, plus que mon expérience propre. J’aimerais malgré tout aborder un point qui me semble important et qui pourra peut-être aider de futurs auteurs.

Parlons Prix

J’ai acheté le week-end dernier un livre en version électronique d’une jeune auteure dont le résumé et la couverture m’avaient interpellé (je ferai une critique après lecture). Son roman m’a coûté 0.99€.

Cela n’est pas cher. C’est même le minimum avant la gratuité. Peut-être que s’il était plus cher, je ne l’aurais pas acheté, peut-être... (pour tout avouer, ce n’est pas du tout mon genre habituel).

Mais, tout de même, je trouve que ce n’est pas assez cher. J’imagine le temps qu’elle a passé à écrire, à corriger, à formater et à promouvoir son roman pour finalement le vendre moins cher qu’un café au bar du coin. C’est moins cher qu’un numéro de Public. Il faudrait en vendre une dizaine pour s'offrir un menu big mac et un dessert. 

Je sais, c'est du numérique, ce n'est pas palpable, mais rappelez moi, combien vous coûte une "Video On Demand" sur Orange, ou une barre d’énergie sur candy crush?

Bref.

Prix moyen d'une tasse: 1,56€ selon LCI en 2014

Au-delà de l’aspect rémunération, vendre à trop bas prix n’encourage à mon avis pas les ventes. Imaginez, que toujours sur Amazon, vous trouviez une paire de chaussures en cuir à trente euros. Est-ce que vous auriez confiance ? Ne vous diriez-vous pas qu’il s’agit d’une contrefaçon ou simplement de mauvaise qualité ?

C’est du marketing : le prix est l’un des (cinq) aspects les plus déterminants. Il vaut mieux parfois vendre plus cher pour créer une impression (subjective) de qualité. Vendre à bas prix n’a de sens que si vous voulez et pouvez faire du gros volume. Je pense que c’est pareil pour un livre ou un ebook.

Maintenant, imaginez ces mêmes chaussures, en cuir, à 120 euros. Le prix semble raisonnable, mais un peu cher. Et si ces chaussures à 120 euros étaient en promo pendant quinze jours à -75% ? Elle coûteraient alors 30 euros, le prix dont nous parlions plus tôt, mais ne créeraient plus un état d’esprit de méfiance. 

Au contraire:

"Elles sont jolies tes chaussures.
- Merci. Tu vas pas me croire, je les ai eues en promo. Normalement elles valent 120 euros, mais j'ai payé que 30 balles. Et avant les soldes.
-Quand-même... C'est quelle marque?"

Alors s’il vous plait, amis auteurs, ne bradez pas votre travail. Il vous faudra presque autant d’efforts pour vendre cent livres à 0.99 euros que cent livres à 2.99 euros, ce qui reste très bas, mais dans le second cas vous aurez gagné 200 euros de plus et votre travail aura été valorisé. N’hésitez pas à faire des promotions, pour faciliter la diffusion, pourvu qu'elles soient ponctuelles .


Dorian Lake.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire